La relation dirigeants-parents est un élément essentiel de la vie du club et de son bon fonctionnement. L’entraîneur est responsable de l’équipe pendant les matchs ou les entraînements et a le droit de ne pas être interpellé durant l’activité qu’il mène. Il est le seul décisionnaire dans l’organisation de l’équipe, les choix ne sont pas liés à la demande des parents, mais à la meilleure utilisation des capacités de l’enfant. Les adultes référents du club se doivent d’être bienveillants avec les enfants, ils attendent donc en retour le même respect et la même empathie qui leur confèrent aussi le droit à l’erreur et à la sécurité.
Lors des matchs, le cadre légal dans les tribunes est clair. Il y a un dirigeant responsable de salle. Ce dernier est ainsi en situation de faire appliquer les règles de respect et de modération des propos tenus envers tous les participants : joueurs, arbitres, entraîneurs et spectateurs. Dans le cas d’un débordement, propos insultants, attitude agressive, menaces, critiques de l’arbitrage, le responsable de salle est habilité et encouragé par le Comité Départemental de Handball à faire appel à la Police Municipale afin de sortir la personne qui ne respecte pas les règles décrites.
Selon la gravité du problème rencontré, nous pourrions être amenés à décider de jouer une session de matchs à huis clos.
Les parents ont la possibilité d’adresser leurs inquiétudes ainsi que leurs remarques aux dirigeants, et aux entraîneurs. Il est préférable de le faire en dehors des temps d’entraînement et de match. Les parents sont également force de propositions et d’actions, ce qui peut les amener à intégrer l’équipe des accompagnateurs. Ils ont alors droit à une formation.
En espérant avoir éclairci le cadre de la relation qui nous amène à co-éduquer vos enfants.
Sportivement, Le Bureau du HBC Thorois